😡✊ – Coup de Gueule !

😡✊ – Coup de gueule !

Une fois n’est pas coutume, si je suis habituellement plus enclin à lisser et positiver, là, c’est trop !

C’est Ă  l’adresse du DĂ©partement des Alpes-Maritimes et de la RĂ©gion Sud Provence-Alpes-CĂŽte d’Azur que j’écrit ce message.
Alors que se multiplient les engagements du PrĂ©sident de la RĂ©publique Emmanuel Macron pour l’Environnement, alors que la convention citoyenne pour le climat vient de s’exprimer, nous recevons Ă  l’échelle locale un tel niveau de mĂ©pris que nous devons l’exprimer.

La RĂ©gion Sud :

AprĂšs avoir sollicitĂ© pendant 6 MOIS Maud Fontenoy (8Ăšme Vice-PrĂ©sidente dĂ©lĂ©guĂ©e au DĂ©veloppement durable, Ă  l’énergie et Ă  la mer) sans jamais avoir reçu la moindre rĂ©ponse si ce n’est une ignorance totale, je suis enfin parvenu Ă  Ă©changer avec Marie Viala conseillĂšre du prĂ©sident de la RĂ©gion Renaud Muselier, trĂšs Ă  l’écoute. AprĂšs avoir fait la dĂ©monstration de notre intĂ©rĂȘt, RDV est pris Ă  Marseille avec les personnes en charge du service maritime et littoral de la RĂ©gion. Nous quittons alors Marseille avec le soutien des services qui nous assure de la lĂ©gitimitĂ© de notre dĂ©marche. Nous dĂ©posons un dossier de demande de subvention, c’est maintenant 9 mois qui se sont Ă©coulĂ©s !! Rendez-vous compte ?
Dans l’attente de la suite apportĂ© Ă  notre dossier, nous sommes dans le vide total. Alors je dĂ©cide de contacter la RĂ©gion pour en savoir plus
 PĂ©riode COVID oblige, personne n’est joignable (nous sommes aprĂšs le dĂ©confinement). Finalement nous apprenons dĂ©but juin que notre dossier a Ă©tĂ© Ă©cartĂ© au dernier moment ne reprĂ©sentant pas une prioritĂ© pour la RĂ©gion

-> Cela fait à cette heure 12 mois que nous courrons aprÚs la région


Le DĂ©partement des Alpes Maritimes :

Nous dĂ©cidons avant de solliciter le dĂ©partement de jauger de la lĂ©gitimitĂ© de notre projet. Nous sommes au mois d’octobre 2019.
Tout commence par un entretien avec le Mr le Maire de Cap d’Ail, Xavier Beck, 1er Vice PrĂ©sident du dĂ©partement.

Mr Beck est entiĂšrement ralliĂ© Ă  notre cause, conscient des enjeux environnementaux que nous dĂ©fendons et portons, il nous rĂ©dige une lettre de soutien et demande personnellement au PrĂ©sident du DĂ©partement Charles Ange Ginesy de nous porter un soutien attentionnĂ©. C’est ici que tout s’arrĂȘte !
Des dizaines (centaines ?) d’appels, toutes les secrĂ©taires (que je remercie infiniment pour leur patience et leur gentillesse) me connaissent et connaissent Thalas, rien n’y fait nous n’obtiendrons aucune rĂ©ponse.
Nous recevrons en mars le soutien supplĂ©mentaire du vice prĂ©sident du DĂ©partement Patrick CĂ©sari…
Courant Mars, alors que nous sommes reçu Ă  l’AssemblĂ©e Nationale, nous recevons un appel (coĂŻncidence) de JosĂ© Amendola qui reprends notre dossier nous garantissant y apporter une conclusion trĂšs rapide
 Nous sommes en juillet, continuons nos relances sans cesse et n’avons toujours pas de nouvelle, si ce n’est que notre dossier est toujours Ă  l’étude ! Une farce !

đŸ€”
De la part de la RĂ©gion comme du DĂ©partement, aucune considĂ©ration, simplement un numĂ©ro sans intĂ©rĂȘt
 Et pourtant


🌊🌊🌊🌊🌊

750 Ă©tablissements scolaires qui reprĂ©sentent des dizaines de milliers d’écoliers, des centaines de milliers de parents, de citoyens, 15 Ă©coles d’ingĂ©nieurs, 10 dĂ©putĂ©s en soutien, plusieurs Maires, le soutien du Prince Albert II de Monaco, 2 annĂ©e de travail, des synergies avec les institutions scientifiques, d’autres associations et projets d’expĂ©dition, un projet unique et une approche innovante.

Le tout pour comprendre et protĂ©ger l’OcĂ©an.

🌊🌊🌊🌊🌊

Je ne cherche pas ici Ă  dĂ©fendre ma position, j’ai fait le choix de consacrer ma vie et le destin de ma famille Ă  Thalas et aux idĂ©es que nous portons. Ce choix je l’ai fait en sachant que j’allais apporter Ă  cette expĂ©dition toute la rigueur, le sĂ©rieux et la lĂ©gitimitĂ© possible et nĂ©cessaire et aux regards de notre communautĂ© et de nos appuis politiques, publics et privĂ©s, cet aspect est amplement rĂ©ussi.
Non, si je pousse ce cri, c’est parce qu’en ignorant nos demandes, c’est Ă  ces dizaines de milliers de personnes que vous adressez votre mĂ©pris, celles-lĂ  mĂȘme qui nous ont donnĂ© leur confiance et qui comptent sur nous.

On m’a demandĂ© lors des entretiens combien de collĂšges, de lycĂ©es et d’écoles primaires comptait notre rĂ©seau
 IncrĂ©dule, on m’a expliquĂ© que la rĂ©gion avait en charge les lycĂ©es, le dĂ©partements les collĂšges et les communes les Ă©coles
 Mais enfin, quel est le rapport !!! Thalas n’est pas au service de ces Ă©tablissements, mais d’une cause bien plus grande.
Notre avenir, l’environnement et l’OcĂ©an ne sont pas l’apanage d’un cycle ou d’un niveau scolaire ! Ce sont des enjeux universels qui doivent ĂȘtre soutenus, dĂ©fendus et en dehors de ces prĂ©occupations de dĂ©coupage administratifs. Il faut relever la tĂȘte des formulaires et prendre en considĂ©ration la rĂ©alitĂ© et ses responsabilitĂ©s.

Mais alors, que se passe-t-il dans ces administrations ?
Qu’est-ce qui peut justifier cette situation et ce manque total de considĂ©ration ?
Je vous pose directement la question Messieurs les PrĂ©sidents : Aurez-vous l’honorabilitĂ© de me rĂ©pondre en considĂ©rant cette fois notre importance et la somme d’efforts que nous avons mis en oeuvre pour vous atteindre et soutenir Thalas ?

Si l’environnement et l’OcĂ©an reprĂ©sentent Ă  vos yeux des enjeux majeurs, sachez que tout prĂšs de vous, dans vos zones de compĂ©tences, une Association seule toute petite mais armĂ©e d’une passion sans limite vous agite son drapeau sous le nez, sans aucun regard de votre part.
Si les grands discours nous amĂšnent Ă  penser que vos engagements ne sont pas seulement politiques, je m’interroge dans les fait mais reste optimiste… Pour le moment…

La balle est dans votre camp, et ne comptez pas sur nous pour baisser les bras ou nous résigner. Jamais.

Leave a reply