Roquebrune Cap Martin
+33(0)4 93 83 06 36

Test d’un gilet de sauvetage automatique

Avec la SNSM, Thomas continue sa préparation principalement en terme de sécurité. Les exercices avec déclenchement des gilets de sauvetage automatique sont rares, pour la simple raison qu’ils engendrent un coût non négligeable.

Coup de chance, tous les gilets ont été dernièrement renouvelés laissant ainsi un stock de gilets de sauvetage automatiques réformés, parfait !

Pourquoi automatique ?

Les gilets de sauvetages automatiques ou auto-gonflants sont à mettre en opposition des gilets dits « mousse » c’est à dire avec un volume constant. Les gilets automatiques sont des poches dégonflées et lors de l’immersion ou du contact de l’eau avec le déclencheur, une capsule de gaz est insufflée dans la poche créant ainsi la flottabilité. L’avantage évident est de porter un équipement de sécurité qui soit beaucoup moins encombrant et pour autant tout aussi (voire plus) sécurisant.

Pourquoi un exercice à ce sujet ?

Pour un capitaine de bateau, « l’homme à la mer » est une crainte permanente parce qu’elle bouscule un ordre établit et nécessite une procédure immédiate. Connaitre son matériel et pouvoir anticiper sur la situation de la victime est nécessaire pour prendre les bonnes décisions.

Un grand merci à la SNSM pour nous permettre (dans le cadre de notre formation continue) d’effectuer des tests comme celui-ci.

Pour information, les Gilets de Sauvetages ne sont pas une option lorsque le temps forcit. Ils sont une obligation morale : un enfant qui tombe à l’eau ne fait quasiment pas de bruit et lorsque l’on s’aperçoit de sa disparition il est déjà trop tard pour le retrouver. Nombre de grands marins seraient encore parmi nous s’ils avaient vêtu leur brassière.

LA SECURITE PRIME SUR TOUT A BORD D’UN BATEAU, METTEZ UN GILET DE SAUVETAGE !

Leave a reply